La réception du Concile de Moscou de 1917-1918

Comment vivre et partager la conciliarité ecclésiale ?

Colloque organisé les 8, 9 et 10 décembre 2017
à l'Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Serge
93, rue de Crimée - 75019 Paris

La réunion du Concile panorthodoxe de Crète en juin 2016, fruit d’une longue gestation, a été un évènement majeur pour l’Orthodoxie. Toutefois, par son succès mitigé, ce concile a aussi révélé des difficultés persistantes au sein de l’Église orthodoxe et a illustré la « crise de la conciliarité » diagnostiquée depuis longtemps par le père Alexandre Schmemann. Or la conciliarité ecclésiale et son mode d’application constituaient l’un des enjeux majeurs du Concile local de l’Église de Russie, réuni il y a cent ans à Moscou ; malgré son interruption brutale, cet événement allait susciter un renouveau de la réflexion ecclésiologique dans la diaspora russe en Occident. Réunissant spécialistes, historiens et théologiens de tous horizons, ce colloque scientifique, œcuménique et international abordera la réception multiforme et diachronique, au cours du siècle écoulé, des décisions ecclésiologiques prises par le Concile de Moscou. Il visera à en rappeler les apports et les enjeux trop souvent oubliés et pourtant toujours actuels et déterminants pour l’avenir de l’Orthodoxie.


Avec la participation de : Victor Alexandrov (Budapest), père Robert Arida (Boston), Julia Balakshina (Saint-Pétersbourg), Helena Beliakova (Moscou), père Nicolas Cernokrak (Paris), père Christophe D’Aloisio (Bruxelles), père Hyacinthe Destivelle, o.p. (Rome), Georges Grigorita (Bucarest), père Jean Gueit (Marseille), Barbara Hallensleben (Fribourg), Mgr Basile Karayiannis (Famagouste), Hervé Legrand, o.p. (Paris), Olga Lossky-Laham (Aberdeen), Andreas Müller (Kiel), Antoine Nivière (Paris), Peter Scorer (Exeter), Goran Sekulovski (Paris), père Alexandre Siniakov (Paris), Cyrille Sollogoub (Paris), père Peter Sonntag (Düsseldorf), Michel Stavrou (Paris), père Alexis Struve (Kiev), Daniel Struve (Paris), Paul Valliere (Indianapolis).